Articles

Simulation de jardin : Les sims 3 « jardin de style »

,

Avis aux amateurs, Les sims 3 : Jardin de style sort la semaine prochaine

Voilà plusieurs années que je ne joue plus aux Sims, ce simulateur de vie qui vous aspire dans le monde crée en 2000 par Will Wright, le créateur de Simcity (simulateur de société). J’ai beaucoup aimé ce jeu ado puisqu’il permettait de construire sa maison et son jardin en permettant d’aller très loin dans la personnalisation. Le concept à été ensuite agrémenté de nombreux add-on pour apporter des objets & des actions supplémentaire pour les personnages.


Lire la suite

Qui était Lucien Clause ?

,

Personnalité majeure de l’histoire contemporaine du jardin, il a initié de nombreux jardiniers amateurs et professionnel au joies du jardinage.Visionnaire et fin analyste du marché du jardin il est précurseur dans le marketing au jardin. Il fonde l’un des premiers laboratoires d’amélioration de semences après le rachat d’une société de vente de graines voisine de la société Vilmorin au 20 quai de la Mégisserie à PARIS. Lucien CLAUSE et ses chercheurs déménagent à Brétigny-sur-Orge et commencent à créer les fameuses graines d ‘Elite Clause .

En 1902, 10 ans après la création de sa société, il publie son premier catalogue, « Manuel d ‘horticulture et d’agriculture ». A l’écoute de ses clients, le catalogue s’enrichit et il publie le « guide Clause »  en 1913 . La marque est née, le livre est un véritable Best-seller, les graines d’Elite Clause sont reconnu unanimement comme d’une qualité produit unique.

Au fil des années l’entreprise CLAUSE s’est agrandit  et à vécue. En 1997 elle est racheté par le groupe Limagrain  et est intégré à la société Vilmorin&Cie qui devient Vilmorin, Clause & cie.

Vous trouverez plus d’informations dans « le guide Clause » ou sur http://www.ademub.asso.fr/rubrique.php?id_rubrique=7 .

Le jardin de mon pere

, ,

My father’s garden est une sublime vidéo sur la vie des petites bêtes et plantes du jardin. L’image est sublime, les couleurs sont retranscrites admirablement et donne une autre idée du jardin.

My Father’s Garden from Mirko Faienza on Vimeo.

 

Guide du jardinage par le ministère de l’écologie

,

Initié par le ministère de l’écologie, de l’énergie, du développement durable et de la mer (SIC), un guide à destination des particuliers vient de paraitre sur le site du gouvernement. Il s’agit d’une brochure de 16 pages présentant les bienfaits de la culture Biologique, le bonheur de la vie au jardin et des trucs et astuces pour éviter d’utiliser des produits potentiellement nocif au jardinier, à la faune du jardin et à l’environnement. Le PDF est plutôt joli, les conseils basiques mais très utiles
et toujours très bon à rappeler, du genre :

 » la présence des capucines parmi les courges éloigne pucerons et vers »
Le fichier est consultable sur le site du Ministère fourre tout.

www.developpement-durable.gouv.fr

Nouveau format pour « Silence ça pousse »

,

L’excellente émission de jardinage présenté par l’extravagant Stéphane Marie et la fausse naïve Noëlle Bréham passe désormais en format 45 minutes. France 5 à renouvelé la diffusion de l’émission pour un an et quelques modification ont été apportés. En plus de la formule habituelle il y a deux nouvelles rubriques, la première abordera les tendances du jardin et dans la deuxième ils recevront un invité lié au monde du jardin. L’émission qui a su brillamment renouveler le genre de l’émission jardinage à su séduire et fidéliser bon nombres de français, il est normal aujourd’hui que France 5 lui laisse un peu plus de place en passant d’un format 24 à 45 minutes.

Diffusion : mercredi à 21 h 20
Rediffusions : samedi à 10 h 15

Lien vers l’émission du 15/09/2010

My garden: Un simulateur de jardinage sur Nintendo 3DS

,

Les gamers de nature et autres fans de Farmville vont s’en donner à cœur joie avec un jeu que vient de dévoiler Nintendo lors d’un salon du jeux vidéo à Tokyo. Cette simulation de jardinage permettra au joueur  de cultiver plus de 300 espèces botaniques et apprendre les règles de base du jardinage. Il sera aidé par une taupe qui après vérification n’a aucun lien avec René « ouf » et pourra évoluer dans 6 environnements différents. Le jeu sortira sur la nouvelle console portable de Nintendo entre la fin d’année et 2011. Une vidéo permets de jeter un œil au jeu.


My Garden sur Nintendo 3DS – Trailer du Tokyo Game Show
envoyé par GamersFrance. – Plus de jeux vidéo !

source – GamersFrance

jardinage ecolo dans le magazine de la sante

, , ,

Le magazine de la santé s’est intéressé au jardinage écologique, le reportage est plutôt sympa et prouve qu’une émission quotidienne peut s’intéresser à des sujets différents sans tomber dans la « julien courbet » attitude.

Guerilla Gardening, illégal le jardinage ?

, , , ,

Terres à l’abandon et surfaces de béton, tremblez car voici venu les guerilleros du jardin.

Véritables anar-écologistes, ces individus des milieux urbains agissent de nuit et en toute illégalité en retournant la terre des massifs pour y planter bulbes et plantes vivaces. Considérant l’espace urbain comme un terrain de jeu et de plantations ils sèment le tournesol et enfouissent le bulbe.
Véritable geste à la fois écologique et politique sa vocation est de rassembler les habitants et participant autour d’une même cause, la préservation de la planète et la végétalisation des villes.
Le mouvement est surtout anglosaxon et à vécu un sursaut à paris en 2006/2007.
Les belges ont crées un mouvement très actif (les brussels farmer) et se regroupent chaque année pour semer des tournesols partout dans la ville. Si des personnes sont intéressées pour mener des actions pacifistes 🙂 sur Nantes faites le moi savoir…. 🙂
En tous cas je trouve la démarche intéressante, l’idée qu’il puissent exister une forme de terrorisme « soft » vert consistant à jeter des bombes de graines de fleurs est symboliquement assez forte. Idéologiquement (artistiquement ?) aussi, ils nous amènent à imaginer un monde (futuriste ?) ou l’acte de jardinage deviendrait illégal et pousserait les citoyens à s’organiser clandestinnement afin de retrouver un peu de verdure.
Site officiel

Des jardins sur les toits, de Montréal

, , ,

Parce que les Québécois ont des toits plats, qu’ils sont créatifs et solidaires.
Les québécois créent des jardins sur les toits et partagent leurs récoltes avec les plus démunis.
L’idée originale est partie d’un partenariat entre alternatives, un réseau de coopératives international et Santropol Roulant, un organisme communautaire montréalais.

A quoi ça ressemble ? Du jardinage hors-sol utilisant des techniques du jardinage biologique et hydroponiques. De grands bac, accueillant arbres, vivaces et potagers.
Le projet fait des petits et des partenariats commencent à voir le jour partout dans le monde, au maroc, en afrique du sud, à cuba et au mali (pas à Paris ?).
On ne peut que encourager ce genres d’initiatives ayant pour but de faire entrer les jardins au cœur des villes, et d’aider les plus défavorisés. Allez faire un tour sur leur site, il est très bien construit et passionnant.

Plantez en automne comme une Desperate Housewives

, ,

Voici un site crée par (Vinifhlor?) les professionnels du végétal. Il a pour but « d’éduquer » les gens (les femmes?) aux joies du jardinage.
Au delà du coté, « c’est cool, frais et tendance », il y a un réel contenu derrière, il rappel les bases du jardinage et de la reconnaissance, ça ne fait pas de mal. Il est organisé par grandes familles commerciales ( arbres et arbustes d’ornement, vivaces, annuelles) comme en jardineries.

Le visuel du site est très agréable et simple, les photos sont à la limite du kitsch mais du kitsch soigné, genre Desperate housewives, je me demande d’ailleurs si le choix d’une femme rouquinne tenant une pomme ne serait pas pré-calculé (Marcia cross alias Bree hodge dans la série) .

Je trouve que l’initiative de Viniflhor est assez intérressante et si la communication autour de la sortie du site à suivi, l’impact devrait être perçu par les acteurs de la distribution. Je ne suis pas sur au contraire que les producteurs finançant ce genre de campagnes (cotisation obligatoire ?) y voient un réel intérêt, mais pour la filière, une « rajeunistion » de l’image et de la clientèle est un bon moyen de créer de nouvelles envies et de permettre à des femmes de s’identifier à ces nouvelles jardinières fan de séries américaines de banlieue riche.