Le metier d’herboriste, bientot de retour ?

,

Un loi datant de Pétain avait interdit en 1941 la profession d’herboriste, aujourd’hui les sénateurs PS proposent de rétablir cette profession via une proposition de loi.
Selon Jean-luc FICHET l’objectif est de réglementer et sécuriser la vente de plantes médicinales qui intéresse de plus en plus de consommateurs.
Il préconise la création d’un diplôme d’état qui permettrait aux herboristes d’exercer au sein des pharmacies et note que la culture de plantes médicinales pourrait être bénéfique à l’agriculture. Actuellement la France importe 80% des plantes médicinales.

La formation permettrait au professionnel de l’herboristerie de connaitre la culture, la cueillette, l’utilisation et les effets bénéfiques des plantes.

Que pensez-vous de ce genre de loi ? pensez-vous que c’est gadget ou peut-être êtes vous interessé par une formation de ce type ?

(source AFP)

Fleurs en poche, la reconnaissance de flore sauvage pour Iphone

,

Il y a des applications Iphone que j’ai toujours attendu, celles qui permettrai en un clic de reconnaitre une plante, une fleur ou un arbre. Parce qu’un livre est souvent volumineux et que la découverte d’une plante est souvent inattendu il est très intéressant d’avoir accès immédiatement à l’information souhaité sans s’embarrasser de tous les encombrants guides et autres livres nature.

Ce que propose Antiopa c’est la possibilité de reconnaitre par clés de détermination les principales variétés de la fl

ore sauvage. On a ainsi différents modes de recherches pour arriver à ses fins.

Critères de recherche:

  • Le mode assistant propose un recherche par :
  • Forme des fleurs
  • Couleurs des fleurs
  • Disposition des fleurs
  • Contour des feuilles ou des folioles
  • Disposition des feuilles

Le mode loupe permet une recherche par nom latin, nom français ou par famille.

Une fois la sélection faite on choisit le mode « montrer ». Plusieurs photos de végétaux apparaissent alors avec la famille, le nom latin et le nom français.Là ou l’application devient vraiment intéressante c’est qu’en cliquant sur l’un des trois on peut afficher les autres plantes ayant le même critère (même famille, même genre).

En touchant la photo on affiche le menu détail. Il est assez basique niveau botanique mais étonnamment complet pour une application « grand public ». On trouve ainsi des informations sur la taille de la plante, l’époque de floraison, la couleur, la taille des fleurs et une description détaillé de la fleur.

Le dernier mode est une liste présentant des miniatures de photos que l’on peut ranger par nom latin par nom français ou par espèces.

J’avoue avoir été agréablement surpris par cette application. La prise en main est rapide, les photos de bonnes qualités et les informations assez détaillées. Le prix actuellement est de 3,99€ ce qui est tout à fait raisonnable lorsque connait le prix d’un guide de flore sauvage. On regrettera peut-être que pour l’instant le choix soit limité uniquement aux fleurs sauvages mais espérons que d’autres initiatives naitront d’ici peu.

J’aime :

  • Coté pratique
  • Pas besoin d’internet pour consulter
  • La qualité des photos
  • La recherche par liste
  • Le lexique pour débutants

J’aime moins :

  • Uniquement flore sauvage
  • Pas de possibilité de sauvegarder son herbier dans une panier

source : Jardishopping

Darwin avait raison : L’etoile et le sphynx

,

Première floraison pour cette orchidée appelé étoile de Madagascar (Angraecum sesquipedale) au jardin des plantes de Nantes. Espèce endémique de Madagascar elle a intéressé Charles DARWIN pour la forme particulière de sa fleur en étoile à 6 branches.
« Dans plusieurs fleurs que m’a envoyées Mr. Bateman, j’ai trouvé des nectaries de onze pouces et demi de long, avec seulement le pouce et demi inférieur rempli d’un nectar très doux. […] Il est cependant surprenant qu’un insecte soit capable d’atteindre le nectar : nos sphinx anglais ont des trompes aussi longues que leur corps ; mais à Madagascar il doit y avoir des papillons avec des trompes capables d’une extension d’une longueur comprise entre dix et onze pouces !  »

 

Cette remarque lui a valu les moqueries des scientifiques de l’époque qui pensait improbable un papillon doté d’une telle longueur de trompe. Durant les années qui ont suivies des espèces pollinisatrice potentiel furent trouvées (1871 : Xanthopan morgani ). Ce n’est finalement qu’en 1903 que la sous espèce exacte fut découverte. Elle fut tout naturellement appelé Predicta en hommage à Darwin qui avait prédit son existence.

Pour infos botanique, Angraecum sesquipedale est une plante épiphyte comme la plupart des orchidées, cela signifie qu’elle vit de l’humidité ambiante et se fixe sur un support avec très peu de substrat (arbres, rocher…). Sa couleur blanche permet d’attirer les papillons de nuit et principalement le papillon sphinx Xanthopan morgani ‘predicta’. Il s’agit d’une espèce assez difficile à trouver dans le commerce, cependant en insistant un peu sur Google on peut en trouver facilement auprès des établissements Lecoufle et à bon prix (22€).

Le papillon Sphinx est capable d’enrouler 20 fois sa langue sur lui-même. Vous pouvez en voir un spécimen à l’accueil du jardin des plantes de Nantes, il été prêté par le muséum de Nantes.

La floraison de l’orchidée durera encore sans doute quelques jours, donc n’hésitez pas à aller visiter les serres car c’est gratuit et ca vaut vraiment le coup.

La Catananche, Vivace & Nature

, ,

 

Nom : Catananche caerulea

Floraison : Mai à Juillet

.

.

.

Lorsque l’on cherche une plante résistante à la sécheresse, on peut penser au dipladenia à la lavande… On oublie certainement trop souvent la cupidone ou Catananche en latin. Cette ravissante espèce d’Astéracée se plaira sans doute dans un coin fou de votre jardin ou bien sur un talus d’herbes libres. Elle résiste assez bien au gel et se ressème naturellement. Pour les adeptes, on peut utiliser ses fleurs séchées en bouquets. Elle fleurie de Mai à Juillet et on trouve ses graines chez tout bon Vépéciste ou en godet en jardinerie.

Vous vous demanderez certainement pourquoi m’intéresser à cette plante plutôt qu’a une autre ? tout simplement parce que je consacrerai de plus en plus d’articles à des plantes originales, et aussi parce que je parie sur un été très (très) chaud, donc autant faire les bons choix dès maintenant.

Le Mimosa au secour de la crise.

, , , ,

La Société américaine Pantone, référence dans la création de nuanciers de couleurs vient de définir le mimosa comme couleur de l’année 2009.
« Le jaune illustrant la chaleur naturelle du soleil il a la propriété de rassurer l’être humain. » L’article la présente également comme une illumination tant la teinte suscite imagination et innovation.
La couleur mimosa sera donc parfaite « pour la cuisine, le séjour  » et même être utilisé pour les accessoires féminins, les tenues sportives et la mode en générale…

J’ai du mal à imaginer ma cuisine et mes chemises couleur mimosa… Mais puisque les américains y croient… D’ailleurs selon une étude du Figaro 60 % des français ne sont pas optimistes concernant 2009, on comprend un peu pourquoi le mimosa risque de faire un carton cette année.

Un petit rappel botanique concernant le mimosa:
Nom français : Mimosa
Nom Latin : Acacia dealbata

Bon points :
-Floraison jaune de Décembre à Mars
-Feuillage fin et raffiné
-Nombreuses variétées du jaune clair à l’orangé.

Entretient :
-Taille après la floraison

Mur végétal de Nantes et HQE

, , ,

Après des détours en ville il y a quelques semaines je suis enfin tombé sur « Le » mur végétal de Nantes. Évidemment, je ne peux m’empêcher d’être un peu déçu au premier abord, les végétaux sont juste plantés et non développés. Au pied du bâtiment un panneau indique le nom de l’entreprise et un site internet (verdilignes.fr). Après visite du site, j’apprends que le bâtiment est aux normes HQE (Haute Qualité Environnementale); qui est un label français crée par l’association HQE garantissant que la conception, la construction ou la rénovation des bâtiments correspondent à des normes de qualités environnementales. Le bâtiment est destiné à l’habitat et devrait prendre des couleurs courant du printemps. Des projets HQE naissent dans plusieurs villes de France, comme à Lille avec un projet d’éco-quartier, avec ambition que les maisons produisent plus d’énergie qu’elles n’en consomment.

Le Jasmin d’hiver, pourquoi l’adopter ?

, ,

Nom latin : Jasminum nudiflorum

Plante très courante de nos jardins de grand-mère, le jasmin d’hiver n’en reste pas moins une valeur sûre par sa particularité à fleurir de Décembre à Mars.

3 bon points :
-Floraison de jaune de Décembre à Mars (touche de soleil).
-Floraison abondante.
-Très bonne rusticité.

Entretient :
-Palissage des rameaux.
-Taille d’éclaircissage.
-Préférence pour les terres profondes et fraîches.

photos : 1 & 2

J’ai testé …. Les infusions de plantes médicinales

, , ,

(Je me permets de re-diffuser cet article, celui-ci ayant étrangement disparut de mon blog)
Je vous avais déjà parlé des plantes médicinales dans un post du mois de juillet. Après m’être renseigné sur la question j’ai pu tester la façon la plus simple d’absorber des plantes médicinales, les infusions :
Elles se préparent de la même façon que du thé, dans de l’eau frémissante et non bouillante pour ne pas faire disparaître les huiles volatiles. Voici la recette pour préparer une infusion standard :
-30g de plantes séchée ou 75g de plantes fraîche dans 50cl d’eau.

Il n’y a rien de plus simple, cependant certaines plantes ne diffusent pas toutes leurs actions par ce moyen d’ingestion, parfois il faut réaliser des crèmes ou des huiles végétales.

Cependant voici quelques plantes intéressante en infusion ainsi que leurs actions.

-L’Eupatoire (Eupatorium cannabium). Contre les rhumatismes et l’arthrite. Voir photo droite. Vous pourrez la récolter dès le début de l’automne lorsqu’elle sera en fleurs.

-La Bourrache (Borago officinalis). Vous ne devriez pas avoir de mal à la trouver dans un coin du jardin de mamie Denise tant elle se reproduit rapidement. Contre les affections pulmonaire ou les rhumes fébrile.

-La Passiflore officinale (passiflora incarnata). C’est ma préféré, elle est prescrite contre les douleurs menstruelles, les maux de tête d’origine nerveuse, l’instabilité du rythme cardiaque mais aussi pour traiter les enfants hyperactifs (1/2 tasse suffit ). On utilise les feuilles en dose standard.

Ces plantes qui communiquent entres elles.

, , ,


Selon une étude américaine du Centre National de recherche sur l’atmosphère (CNAR) les plantes stressées produisent une substance semblable à l’aspirine. Elle permettrait d’agir sur le métabolisme de celles-ci mais se rependrait également dans l’air ambiant pour atteindre d’autres espèces afin de les alerter du danger. Celles-ci auraient alors la capacité à produire plus de protéines afin stimuler leurs défenses biochimiques et réduire les blessures.

Des études précédentes avaient démontré que les plantes dévorées par les animaux étaient elles aussi capable de produire des substances permettant d’alerter les plantes à proximité.

Concrètement, le résultat de ces études devraient permettre de prévenir attaques et autres maladies des plantes pour les traiter rapidement. Cela pourrait être un indicateur de l’état de santé des végétaux, au même titre que le sont les feuilles morte actuellement.

Tout ça me rappelle un peu le film « phénomènes » sortit au mois de juin, on y voyait les plantes sécréter des substances chimiques afin de se débarrasser de son agresseur, l’homme. Au delà du fait que le film ait été un navet, il y avait tout de même un fond à dominante écologique et une photographie superbe.
crédit photo : 2

J’ai testé : Le purin de mélisse

, ,


J’avais plusieurs pieds de mélisse dans mon jardin, avec l’arrivée de l’été, ils dépérissent et les feuilles sont beaucoup moins belles qu’au printemps.
Je les ai donc taillé et utilisé les feuilles pour faire un engrais de la même façon que pour un purin d’ortie. Après une semaine de macération et en remuant tout les jours, je l’ai dilué chaque jour dans l’eau d’arrosage.
Le résultat fut quasi immédiat, les jours qui ont suivi, les plantes ont repris des couleurs et ont fait des pousses étonnantes.

Après recherche sur internet j’ai su que le purin de mélisse était assez utilisé notamment en insecticide naturel.

Et vous, connaissez d’autres plantes intéressantes en purin?