L’Urban Farm Pod, le design au service de l’agriculture urbaine

, ,

Intégrer l’agriculture au coeur de la ville grâce au design, c’est la vision que propose TERREFORM. Association constituée de designers, artistes et ingénieurs New-Yorkais qui explorent à travers leur  » Urban Farm Pod », une conception biomimétique et agronomique du design.

terreform-plug-in-ecology-park

Intégrer l’agriculture dans le quotidien de la ville

L’objectif du cabinet est de proposer une approche visible de l’agriculture en l’intégrant directement au coeur de la ville et dans l’habitat.plug-in-ecology-farm-architect-600x494 

A la croisée du numérique et de l’agriculture urbaine

Le design de l’Urban Farm Pod est basée sur les principes de l’agronomie. Visant une approche globale et holistique de l’agriculture, l’Urban Farm Pod croise les compétences & connaissances scientifiques acquises sur les plantes et la nature du sol avec  des disciplines connexes comme l’écologie, l’entomologie, la climatologie et l’économie.  terreform-plug-in-ecology-make10-600x379

plug-in-ecology-farm-pod-intr-all

Lieu de culture et de vie

L’Urban Farm Pod est conçu à la fois comme un jardin, technologique certes, mais aussi comme un caisson de repos. En effet, l’utilisateur peut s’installer à l’intérieur et s’y détendre ou travailler.

plug-in-ecology-farm-pod-close-detail

La symbiose du vivant et de la machine

Prévu pour résister à l’extérieur, les designers l’ont conçu comme un objet pouvant être amené à évoluer en fonction du type de culture et du stade de croissance. Ainsi, le voeux pieu de Terreform est de créer une forme de symbiose entre la technologie et le vivant. D’ailleurs, le matériaux plastique qui constitue les poches est fabriqué à base de champignons et de matériaux recyclés. 

TF1_GRAPHIC_MATERIAL_POD_iPad  
Intégrant les dernières technologies de suivis des cultures, chaque pot est constitué d’une double membrane relié au système informatique afin de fournir la nutrition nécessaire à la vie des plantes. Les apports en eau et nourriture sont ainsi distribués au plus juste. terreform-plug-in-ecology-make6-600x379 terreform-plug-in-ecology-make9-600x379terreform-plug-in-ecology-make11-600x379

Entièrement modulable, le pod est conçu pour s’adapter à différents types d’environnements, éclairages et utilisations. Ses concepteurs le  perçoivent comme une direction pour générer des interactions saines & écologiques entre la technologie et les urbains.

Source : Urban Gardens Web ; Terreform

Salon du végétal 2016 : Deux conférences par Le Coin Jardin

, , ,

La thématique 2016 du salon du végétal est « Le Jardin en ville », c’est la première année que le salon propose une thématique concrète.

Au vu du nombre de nouveautés et évolutions, il est probable que cette édition soit l’une des plus innovante de ces dernières années. Voici quelques nouveautés proposées aux visiteurs professionnels de la filière jardin :

SalonDuVegetal2016_FR_Bdf

L’organisation du salon en plusieurs pôles métiers :

Les années précédentes avaient entamé cette évolution en enrichissant le pôle distribution & collectivités/paysage. Aujourd’hui, le salon s’organise en cinq pôles : distribution, production, espaces verts, fleuristerie & innovation.

Un jardin urbain de démonstration de 300m2 :

Un jardin urbain créé par des professionnels du végétal permettra de présenter les principales caractéristiques et spécificités liées à l’aménagement en milieu urbain. Au programme, les sols urbains, le participatif, l’accessibilité pour tous et l’entretien vers le zéro phyto.

Deux conférences proposées par Le Coin Jardin :

Grande première, je serai présent au salon pour animer deux conférences en lien avec le jardinage urbain :

basil-594168_1920Agricultures urbaines, demain, tous jardiniers urbains ?

L’émergence de l’agriculture urbaine et du jardinage citoyen nous invite à revoir notre approche de la création paysagère et du potager traditionnel. Nous dirigeons-nous vers une fusion des deux à l’image des paysages comestibles ? Vers une co-création des espaces verts directement avec les habitants ? Quelles mutations cela engendrera pour la filière jardin dans son ensemble ? Une transition écologique de la filière est-elle nécessaire ?

Pour répondre à ces questions, je proposerai un panorama des initiatives actuelles puis proposerai plusieurs pistes d’évolutions pour les différents secteurs d’activités. Comment et quels types de végétaux produire ? Comment imaginer la jardinerie urbaine de demain ? Comment les collectivités peuvent aborder le dialogue avec les usagers et quels rôles rempliront-elles demain?

Conférence animée par

Guillaume VERDEGAY – Jardinier urbain.

Dates

 Mardi 16 février – 10h15 – 10h45 / Espace Prospectives végétales, hall Ardésia

Mercredi 17 février – 16h30 – 17h00 / Espace Prospectives végétales, hall Ardésia

 

flower-1081954_1920Micro-jardinage, une nouvelle offre pour les jardineries urbaines de demain.

Le micro-jardinage est ce que l’on pourrait appeler une mouvance de fond. Elle revêt différentes formes et on la retrouve dans différents types de lieux. A l’intérieur, avec les terrariums, les jardins de mousses japonais, les tableaux végétaux, les mini-plantes et les jeunes pousses alimentaires. Sur les balcons, terrasses et petits jardins, avec les micros-paysages, les jardins de poches et les fairy-garden.  Plus insolite, on la retrouve aussi dans les rues avec les jardins de fissures, le graph de mousses et les bombes à graines.

Comment ces nouvelles pratiques de jardinages influenceront les jardineries urbaines de demain ? C’est ce que je présenterai lors de la conférence en proposant un modèle innovant de jardinerie urbaine, un lieu où l’on s’inspire, fabrique, vend et transmet.

Conférence animée par

Guillaume VERDEGAY – Jardinier urbain.

Dates

Mardi 16 Février – 13h30 – 14h00 / Espace Prospectives végétales, hall Ardésia

Mercredi 17 Février – 10h15 – 10h45/ Espace Prospectives végétales, hall Ardésia

Le Salon du Végétal rassemble pendant 3 jours environ 550 exposants, répartis sur 30 000m2 d’exposition, et près de 14 000 visiteurs professionnels.

Il a lieu du 16 février au 18 février 2016 au parc des expositions d’Angers.

Bien sûr, si vous ne pouvez pas venir assister aux conférences mais que vous connaissez des personnes intéressées par ces thématiques, n’hésitez pas à partager cette article par mail ou sur les réseaux sociaux.

Si vous souhaitez avoir plus d’informations sur les conférences et leur contenu, ou organiser une rencontre sur le salon n’hésitez pas à me joindre par mail ou par téléphone au 06 02 04 31 80.

Je vous donne rendez-vous au salon, à bientôt.

Guillaume VERDEGAY, Jardinier urbain.

Terrarium en Kit : Fabriquez un superbe micro jardin

, , , ,

Vous souhaitez essayer de réaliser vous-même un terrarium, mais ne savez pas trop par ou commencer ?

Vous avez une bonbonnière, un vase rond ou aquarium qui traine et ne savez pas quoi en faire ?

Le kit terrarium, pour s’offrir un peu de nature à installer chez-soi.

Sachez que pour assurer une longue vie aux terrariums, il faut de bons matériaux, des plantes et du matériel adapté.

Soigneusement sélectionnés et testés pendant de long mois, je propose des kits de terrariums conçus comme des séries limitées. L’idée, c’est de vous fournir tous les éléments qui ne sont pas évidents à trouver dans le commerce en petites quantités. Des mousses résistantes à l’intérieur de l’habitat, du charbon actif pour purifier l’eau ou encore du terreau adapté à la culture des terrariums.

Série limitée « GREEN FOREST » : 30 kits terrariums à 30€, du 18 janvier au 18 février 2016 seulement.

Sans-titre-1

Le pack contient tous les éléments pour réaliser un terrarium de taille moyenne, hors verreries.

Il est accompagné de sa fiche de montage pour ne rater aucune étape et l’entretenir.

Chaque kit contient :

Deux plantes sélectionnées & emballées dans de la mousse plate
De la pouzzolane mélangée à du charbon actif pour drainer et purifier l’eau.
Du sable naturel, des galets et des écorces cuites pour un style 100% nature.
Un mélange de terreau spécifique pour « Terrarium ».
Du tissu et du fil de fer pour créer un véritable micro-paysage.

Une fois le montage terminé voici le type de résultat que l’on peut obtenir :

_DSC7313

Vous pouvez commander directement le kit terrarium via ce lien : 

Sinon vous pouvez vous rendre au magasin « l’atelier du petit parc « 19 Allée Baco, 44000 Nantes. Quelques kits terrariums « GREEN FOREST » y sont présentés ainsi que quelques terrariums.

 

Attention, vous n’avez que jusqu’au 18 février pour passer commande et le nombre est limité.