Impression 3D & jardinage urbain

Une lente & douce évolution se propage dans notre rapport aux objets, à l’achat et la consommation. Certains pensent même que l’impression 3D est aussi révolutionnaire que l’invention du téléphone ou d’internet. Nous nous posons aujourd’hui les mêmes questions qu’à l’époque de ces découvertes, « C’est impressionnant, mais à quoi cela pourra bien servir? ».

Faire des Pokemons bien sur…

 

C’est vrai que les applications grand public de l’impression 3D semblent à première vue, assez limitées. Il faut se rendre dans un Fablab, payer une cotisation à l’année et se faire épauler lors des premières conceptions & impressions. Choix de l’imprimante, du fil de matière première et patienter jusqu’à plusieurs heures le temps que l’impression se termine.

Une fois cette étape franchie, avec l’aide d’un membre plus expérimenté, vous pouvez commencer à concevoir vos modèles 3D à imprimer ou bien télécharger des modèles tout prêts, en somme, télécharger et imprimer des objets.

 

Demain, l’imprimante 3D accessible à tous :

Transposons-nous dans une dizaine d’années, en prenant comme postulat que le développement de l’impression 3D domestique se développera aussi rapidement que l’informatique ou la téléphonie mobile. Il est probable qu’une offre de machines à destination des particuliers ou à l’échelle d’un quartier voit le jour et deviennent réellement accessible à tous.

Mais alors, pour quelle utilisation ? Tout d’abord, il faut imaginer, que les machines proposeront un usage simplifié et des capacités d’impressions décuplées. Tout comme, au fil des années, les possibilités offertes par les ordinateurs ont augmentées tout en proposant une ergonomie plus intuitive.

Il est probable, qu’en premier lieu, l’impression 3D accompagnera les partisans du jardins DIY. Tendance de fond qui croise les approches de l’agriculture urbaine, du jardinage urbain et des arts créatifs. C’est déjà le cas en partie, car de plus en plus de créations 3D apparaissent sur les réseaux sociaux d’images comme Pinterest.

Je ne sais pas pour vous, mais toutes ces réalisations me donnent envie de tenter l’aventure dès aujourd’hui et imprimer mes premiers objets « Jardin ».

Editeurs d’objet 3D, un métier d’avenir ?

Si l’on ne souhaite pas imprimer nous-même, on peut aussi demander à un éditeur (d’objets 3D) de l’imprimer pour nous et nous l’envoyer. C’est le cas par exemple de Noah Hornberger du michigan qui propose d’envoyer ses créations via sa boutique « ETSY » du nom de MESHCLOUD. Ses créations sont étonnantes et proposent des support de plantes (« Planters ») originaux. Etant en France, je ne commanderai pas le produit aux états-unis, mais certains éditeurs sont français et pourraient proposer des produits dans cet esprit.

 

Leroy Merlin : Toujours en avance sur son temps…

Leroy Merlin propose une machine d’impression 3D du nom de « Imprimante 3D PP3DP Up ! plus 2  » qui permet la réalisation de pièces assez volumineuse. Elle est vendue au prix de 1649,00€. Leroy Merlin est particulièrement en avance sur ce sujet car ils ont ouvert un atelier type Fablab dans le magasin d’Angers et 10 autres magasins en France et vont ouvrir début novembre le premier « TechShop atelier Leroy Merlin »  à Ivry-sur-Seine. Un espace de 2000 mètres carrés dédié aux « makers » et à la fabrication en tout genre, dont l’impression 3D.

Techshop atelier Leroy merlin . Crédits photos : Leroy Merlin, Xavier Biseul

Techshop atelier Leroy merlin .
Crédits photos : Leroy Merlin, Xavier Biseul

L’impression 3D dans le paysage :

Muret & bordures à imprimer

Des imprimantes 3D à imprimer du béton existent déjà, on a tous vu ces images de maisons chinoises imprimées en 3D en 24H00. Il est vrai que l’approche de création de bâtiments par le biais d’imprimantes est intéressante, elle pourrait réduire la production de déchets de 60% en comparaison avec les méthodes traditionnelles. Cela pose évidement la question de l’emploi, dans le secteur du paysage également.

http://www.generation-nt.com/zoom-1571032,1877262-impression-3d-10-maisons-200-m2-realisees-24-heures.html

http://www.generation-nt.com/zoom-1571032,1877262-impression-3d-10-maisons-200-m2-realisees-24-heures.html

On peut tout à fait imaginer voir se développer des machines capables d’imprimer des bordures, un muret ou encore une terrasse.

De même, il sera envisageable de créer sur mesure des bacs de cultures qui viendront épouser la forme d’un balcon ou d’un jardin. Actuellement la plupart des machines 3D à destination des makers et du grand public ne permettent pas vraiment de réaliser des bacs de grandes dimensions, mais c’est une affaire à suivre.

 

Et vous, vous êtes prêt à franchir le pas de l’impression 3D ?

3 réponses
  1. Amenager ma maison
    Amenager ma maison dit :

    Bonjour,

    C’est vraiment extraordinaire cette technique de l’impression 3D, en matière de conception d’accessoires de décoration de la maison et notamment du jardin je vois ici un potentiel de développement énorme!

    Merci pour cet article et au plaisir de vous relire

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *