Le salon du végétal à lieu chaque année à Angers aux alentours de la mi-février. Il est l’occasion pour les professionnels du végétal de se regrouper, préparer les prochaines commandes, détecter les nouvelles orientations et  prendre le pouls de la filière professionnelle du jardin.

58119_bandeau1800_salon-vegetal

J’essaye tous les ans de publier un petit résumé, voici mes impressions et rencontres faites sur le salon :

NOVA FLORE : Entreprise novatrice

Globalement, j’ai noté qu’il y avait de plus en plus de produits et conférences sur la prise en compte des enjeux environnementaux. Un certain nombre de producteurs proposent de plus en plus de produits en agriculture raisonnée ou biologique. On parle davantage de biodiversité, jardinage sans produits phytosanitaires et solutions écologiques, ce qui est pour moi vraiment un excellent point.

A ce sujet, j’ai apprécié la rencontre avec Florence ROTTIER  qui est designer dans l’entreprise Nova Flore. Avec son équipe ils ont mis au point un kit de biodiversité à destination des collectivités. Leur démarche est de proposer un produit entièrement éco-conçu sans production de déchets où absolument tout peut être recyclé.

fevrier-2014-109

Il se compose d’un nichoir à insecte accompagné d’un sac de semences pour 1000 m² de prairie fleurie. Le tout est livré dans une caisse qui deviendra après montage le caisson du nichoir. L’entreprise conseille également de découper la palette pour la placer à l’intérieur. Je trouve cette idée absolument réjouissante, car en plus de favoriser la biodiversité dans les collectivités, on évite la production de déchets (hors transport). J’espère que leur produit aura un franc succès et que l’aspect pédagogique et exemplaire de la démarche fera des émules.

fevrier-2014-106

La ferme de Sainte-Marthe : Ethique & dynamisme

Concernant les autres rencontres, j’ai particulièrement apprécié celle avec la ferme de Sainte-marthe. J’ai passé un peu de temps avec eux sur leur stand afin de comprendre leur démarche et leur histoire. L’équipe m’a expliqué qu’ils ont racheté il y a 10 ans la partie commerciale de la société de Philippe Desbrosse. 

Un an après, ils se sont mis à produire leurs propres graines. Aujourd’hui une responsable semences  gère les contrats avec les agriculteurs multiplicateurs (une quinzaine dans un rayon de 200km) et un responsable de culture leurs propres terrains de production.

 

Le lieu-dit à millançay qui appartient à P. Desbrosses fait toujours un peu de graines, du maraîchage et surtout de la formation.

mamieIls sont aujourd’hui, vendeur à distance et semencier (maintenance, production, tri, germination, réinscription).

Leur démarche consiste à maintenir et augmenter en commercialisation un certains nombre de variétés potagères et florales que l’on ne trouve pas forcement dans les circuits classiques en proposant un catalogue de variétés bio, conséquent.

Depuis quelques années ils proposent également leurs produits en jardineries avec une démarche et une communication intéressante. Par exemple ils ont développé une gamme assez décomplexée pour les jardiniers débutants et urbains qui s’appelle “graine en folies”. C’est sans doute l’un des aspects que j’apprécie le plus avec eux c’est qu’ils cassent un peu l’image sérieuse et laborieuse du jardin pour mettre en avant l’aspect créatif, pratique et fun. Des couleurs vives, une lecture facile pour les non-initiés et des variétés faciles à cultiver. Je vous invites à aller faire un tour sur leur site web.

radis-rose-de-paques-bio-sachet-3g-graines-en-folie

Cette année ils ont élaboré une gamme destinée aux enfants en collaboration avec le fabricant de jouets de la région Nantaise Moulin roty.  On y trouve des jardinières et des malettes d’explorations et de plantations du jardin.

fevrier-2014-112

Les bonnes surprises : 

Le salon du végétal c’est aussi pour moi l’occasion de revoir ceux avec qui j’ai travaillé, collaboré ou appris. J’ai particulièrement apprécié la discussion avec Nicolas Guiné qui est enseignant fleuriste au lycée de Luçon-Pétré (d’ou je viens) et très bon décorateur, vous pouvez en juger par la qualité de l’espace “bourse à l’emploi” du salon aménagé par lui et ses élèves.fevrier-2014-122 fevrier-2014-117 fevrier-2014-114Par hasard, au détour des allées j’ai eu le plaisir de rencontrer l’équipe de “Radis et capucines”, pour ceux qui suivent le compte facebook du coin jardin, je partage régulièrement leur activité.

logo-1Le salon du végétal c’est le début de la saison pour tous les professionnels de cette belle filière qu’est celle du végétal et du jardin, espérons pour tous que nous aurons un beau printemps et à l’année prochaine.

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.