Ombre et mi-ombre : (expo Nord)

Si votre balcon est exposé plein nord entre 2 immeubles et qu’il ne voit jamais le soleil, ne désespérez pas, choisissez des plantes d’ombres. La nature est remplit d’endroits ou le soleil se contente d’effleurer les feuilles. Les plantes de sous-bois en sont l’exemple parfait et se plaisent bien dans les lieux peu éclairé. Par chance, ces plantes là ont souvent de grandes feuilles avec de beaux volumes, vous pourrez donc aménager un joli coin de terrasse avec celles-ci, l’acanthe en est un excellent exemple.  Vous pourrez aussi accommoder certaines espèces de fougère ce qui peut être du plus bel effet sur une terrasse avec son feuillage très graphique. Le Dryopteris erythrosa, l’asplenium scolopendrium, le dryopteris erytrhosora se plaieront bien en pot et à l’ombre. Pensez également aux Heuchères il y en a de toutes les couleurs et elles sont parfaite en plantes basse d’accompagnement.


Soleil  du matin / mi ombre : (Est et ouest)

En surveillant l’arrosage une grande majorité de plantes vivaces se plaisent dans ce type d’exposition. Les astilbes et les géraniums vivaces s’y développeront bien. On y regroupe les espaces ou le soleil est présent entre 2 et 6h par jour, soit avant 11h, soit après 15h. C’est un espace privilégié au jardin, vous vous rendrez compte que beaucoup de variétés se plaisent énormément dans ce type d’ensoleillement.

Un-balcon-design

Plein soleil :  (Sud)

C’est un espace au jardin ou le soleil est présent plus de 6 par jour, en général entre 10h et 16h. Cela peut être un lieu sec ou une rocaille mais pas que, certaines zones humides peuvent se trouver dans ces conditions, il faudra alors bien choisir ses variétés. Dans les jardins on étudiera la nature du sol pour faire son choix de plantes mais sur votre terrasse vous pouvez créer des conditions favorables à des espèces sélectionnés. Apportez du terreau, du sable et de la grave (cailloux, graviers…) et vous pourrez créer une mini rocaille. Créez un point d’eau et vous pourrez choisir des plantes semi-aquatique. Ce n’est pas parce que ce sont des plantes de plein soleil qu’il leur faut un substrat sec. Ce qu’il faut surveiller avec ce type d’exposition c’est les besoins en eau. Par mesure de sécurité, vous pourrez placer un petit réservoir pour palier un oubli, vous pouvez également utiliser un rétenteur d’eau à mélanger au terreau pour lui donner une meilleure spongiosité.

 

2 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.