Quel impact aura l’augmentation du co2 sur nos cultures, quelles peuvent être les effets bénéfiques ?
Les Échanges gazeux d’une plante se font par les stomates.Ce sont de petites ouvertures sous la face des feuilles.
95% de l’eau absorbé par une plante est rejeté par les stomates.
la plante contrôle elle même l’ouverture des stomates pour réduire les pertes en eau et optimiser la capture du co2.
Quand le CO2 grimpe elle arrive à en puiser suffisamment donc les stomates se referment et régulent naturellement les pertes en eau.
Celase passe comme ça dans la plupart des cas. On pourrai donc imaginer que l’augmentation du co2 aurait pour effet de diminuer l’utilisation  d’eau douce pour l’irrigation des cultures par exemple.

Cependant certaines plantes ne disposent pas de ce mécanisme pour réduire l’ouverture du stomate (l’anhydrase carbonique), des chercheurs de l’université de Californie se sont penchés sur l’idée de leurs transférer les gènes de plantes développant ce mécanisme. Le principal but serait de le faire sur des plantes à intérêt alimentaire afin qu’elles réduisent leurs pertes en eau. Ils ont réussi à le faire sur une variété appelé « Arabidopsis thaliana » qui était à la base insensible à la hausse du co2 et ont réduit de 44% les pertes en eau.

Le but premier de ces test est de développer des plantes moins gourmande en eau et lorsque l’on sait que les 3/4 de l’eau douce consommé par l’homme sont faites pour irriguer les cultures, ce genre d’initiative me semble ne pas être folle.

Voir : Electron-economy.org

ou ici

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.