Pas facile de s’y retrouver face à la multitude de légumes présents sur les étalages des supermarchés, comment consommer des légumes de saisons toute l’année lorsque l’on a pas l’espace ou le temps de cultiver son jardin ?
Consommer local, voilà ce que l’on entend régulièrement ces temps-ci dans les médias. Les AMAP proposent des solutions originales en mettant à disposition de ses partenaires des paniers de légumes de saisons.

Pourquoi adopter le système des AMAP ?

– Eviter le transport des légumes et l’émanation de Co².
– Trouver toujours des produits de saison
– Manger des produits de sains de l’agriculture biologique ou de l’agriculture raisonné (on ingère près de 1,5L de pesticide chaque année)
– Trouver des produits moins chers car non triés sur l’aspect uniquement physique : dans la grande distribution il peut y avoir jusqu’à 60% de la production laissé sur place pour ce seul critère.
– Avoir un panier de légume équilibré chaque semaine.
– Faire vivre les « petits » producteurs locaux
– Possibilité d’avoir des réductions sur les produits si aide à la distribution.
– Multiplicité des points de vente : lieu de production, magasin spécialisé, hall d’immeuble.

Un engagement mutuel entre adhérents et producteurs :
L’adhérent s’engage à venir chercher son panier à horaires et dates régulières et à payer ses récoltes par avance, chaque adhérent peut exprimer toutes ses idées et insatisfaction afin de trouver des arrangements et améliorations avec son producteur.
Le producteur est à l’écoute des adhérents s’engage à informer ses partenaire lors d’un problème (climatique…) liée à la production et la livraison.

Il existe beaucoup d’AMAP par département allez trouver la votre sur reseau-AMAP.

5 réponses
  1. vincent
    vincent dit :

    C'est un très bon système d'un point de vue social et écolo mais pour en avoir fait l'experience sur La Rochelle je dois dire qu'on a été un peu déçus. Ca reste un peu trop un hobbie de bobos a mon goût. Dans notre AMAP l'ambiance était loin d'être associative c'était plutôt la course au coude à coude pour piocher dans les paniers le premier. Les derniers arrivés devaient se contenter des fonds de cageaux s'il restait qqch car certains trichaient sur leur poids attribué si bien que les derniers repartaient bredouille ! Cette AMAP, à Villeneuve les Salines, manquait aussi cruellement de souplesse quant aux horaires de distribution (les vendredis de 17h30 à 19h)et vis a vis des périodes de vacances. Un conseil, regroupez vous a deux ou trois pour pouvoir échanger vos légumes et gèrer entre vous les pb de retrait de panier. Car ça reste relativement cher alors si on doit perdre un panier sur 3 ou 4 ça devient vexant et vraiment excessif. Petite déception donc sur l'ambiance que j'imaginais plus solidaire et amicale. Quant au contenu des paniers, il est vrai que celà a le mérite de nous faire cuisiner de bons légumes (et des fruits en été) et de redécouvrir des saveurs délaissées. Mais là aussi j'avoue avoir fini par faire une overdose d'artichauds l'hiver dernier!

    Répondre
  2. vincent
    vincent dit :

    C'est un très bon système d'un point de vue social et écolo mais pour en avoir fait l'experience sur La Rochelle je dois dire qu'on a été un peu déçus. Ca reste un peu trop un hobbie de bobos a mon goût. Dans notre AMAP l'ambiance était loin d'être associative c'était plutôt la course au coude à coude pour piocher dans les paniers le premier. Les derniers arrivés devaient se contenter des fonds de cageaux s'il restait qqch car certains trichaient sur leur poids attribué si bien que les derniers repartaient bredouille ! Cette AMAP, à Villeneuve les Salines, manquait aussi cruellement de souplesse quant aux horaires de distribution (les vendredis de 17h30 à 19h)et vis a vis des périodes de vacances. Un conseil, regroupez vous a deux ou trois pour pouvoir échanger vos légumes et gèrer entre vous les pb de retrait de panier. Car ça reste relativement cher alors si on doit perdre un panier sur 3 ou 4 ça devient vexant et vraiment excessif. Petite déception donc sur l'ambiance que j'imaginais plus solidaire et amicale. Quant au contenu des paniers, il est vrai que celà a le mérite de nous faire cuisiner de bons légumes (et des fruits en été) et de redécouvrir des saveurs délaissées. Mais là aussi j'avoue avoir fini par faire une overdose d'artichauds l'hiver dernier!

    Répondre
  3. sophie
    sophie dit :

    ces initiatives commencent tout doucement ici. Je n'ai pas encore osé franchir le pas parce que j'ai déjà un potager bien rempli… Je crains d'y retrouver exactement les mêmes légumes.

    Répondre
  4. sophie
    sophie dit :

    ces initiatives commencent tout doucement ici. Je n'ai pas encore osé franchir le pas parce que j'ai déjà un potager bien rempli… Je crains d'y retrouver exactement les mêmes légumes.

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.